Sep 30, 2005

Pourquoi Yahoo ou/et Google ne lancent-ils pas un quotidien papier ?

Voilà plusieurs mois que nous nous posons la question à 5w Mignon-Media : pourquoi les deux géants de l'information que sont devenus Yahoo! et Google ne lancent-ils pas un ou des quotidiens d'informations ?

Par exemple, pourquoi Yahoo! ne crée pas Yahoo.news !, un quotidien gratuit qui rentrerait en compétition avec Metro et 2o minutes. La marque a une réputation internationale à tout épreuve auprès des 18-34 ans. Elle est en train de créer son propre contenu (voir ici). Et, elle a une relation annonceurs redoutable.

Google, qui parie plus sur les développements technologiques, est moins bien placé pour le moment. Mais sa capacité financière, sa relation aux annonceurs et la réputation de sa marque sont autant d'arguments favorables à pareil développement.

Alors, à quand Yahoo.news! version quotidien gratuit papier ? Qu'en dites-vous ?

5 comments:

  1. Tout à fait d'accord. Je suis étonné du peu de titres papiers nés avec des sites. Or un site a tout ce qu'il faut pour lancer un magazine: une bonne relation client, une base de prospects abonnement, du contenu...
    Qui sait? Cela viendra peut-être?

    ReplyDelete
  2. A propos de titre papier né avec un site, à signaler le lancement de Mood en France par Psychologie magazine.

    ReplyDelete
  3. Bertrand2:14 AM

    Bonjour

    Au rang des avantages d'un site souhaitant créer un titre papier figurent également la connaissance du client, le contenu, etc...

    Mais en voulant créer un titre papier, un certain nombre d'ennuis vont se présenter, parmi lesquels :
    - la mise en page (fonction non couverte par une rédaction web)
    - l'impression
    - la distribution

    Ces "ennuis" ne sont-ils pas rebutants pour des sites qui voudraient se lancer dans cette aventure ?

    ReplyDelete
  4. On ne peut pas dire qu'il n'y ait pas de mise en page sur le web. Pour redesigner des sites web, je vous assure que l'on passe du temps à se poser la question de la présentation de l'information. Tout autant que sur le print.

    La mise en page sur le web est juste automatique dans la sa très grande majorité. Cet automatisme existe aussi dans la presse écrite. Et, l'on peut décider de la rendre quasi totalement automatique en mettant à la disposition de l'équipe des "cartons de pages" proposant des variations pré-enregistrées dans le système. Ca existe déjà. Certains journaux sont, en partie, sur ce modèle.

    L'impression n'est pas un obstacle majeur, car sous-traitée. C'est avant-tout une question de cache. Yahoo ! et Google n'en manque pas.

    La distribution est, en effet, la partie la plus compliquée. Mais, une fois encore, avec le cache de ses entreprises, tout a une solution.

    ReplyDelete
  5. Bertrand11:34 AM

    Merci pour votre éclairage.

    Dire qu'il n'y a pas de mise en page sur le Web était effectivement un raccourci : il s'agit bien d'une mise en page élaborée (dont je veux bien croire qu'elle demande un travail important) mais qui présente l'énorme avantage d'être ensuite automatique comme vous le soulignez.

    Je sais également que certains journaux sont "réalisés" en mise en page automatique sur la base de cartons de page, mais cela reste minoritaire à mon sens en France (seuls peut-être les gratuits tels 20 Minutes ou Metro l'utilisent, une des raisons de leur succès ?) et les rédactions sont majoritairement rétives à ce principe, arguant de mille raisons : "nous faisons du chaud, ce n'est pas possible d'anticiper sur la taille ou la structure des sujets" ; "nous sommes des journalistes de plume qui n'avons pas à nous embêter avec le calibrage de nos textes" ; etc...

    Cela dit, j'imagine que Yahoo ou Google auraient "l'intelligence" (et l'absence d'historique social) pour mettre en place dès la création d'un titre papier cette mise en page automatique.

    Quant au cash, effectivement ils en ont ... ;o)

    ReplyDelete