Dec 10, 2007

Newyorktimes.com gratuit : 7,5 millions de nouveaux visiteurs uniques en trois mois

Les chiffres viennent de tomber. Et ils sont spectaculaires : +64% sur trois mois. Depuis que le New York Times offre gratuitement une grande partie de ses archives et a supprimé le mur payant pour accéder à ses chroniqueurs, l'audience grimpe à une vitesse vertigineuse. Techcrunch rapporte ici les chiffres de comScore (en anglais).

On est passé de 11,8 millions de visiteurs uniques en août 2007, à 19,4 millions en octobre dernier. Soit : + 7,5 millions de nouveaux visiteurs uniques en trois mois. Pour mettre en perspective, le site de Businessweek a totalisé, en octobre, un total de 4,4 millions de VU et celui du Wall Street Journal, 3,5 millions.

Eric Baillargeon, spécialiste en rayonnement web et notre spécialiste du référencement à 5W Mignon-Média, a testé le site du New York Times. Il pense que le nombre de visiteurs uniques devrait approcher les 40 millions d'ici à mars 2008. La moitié moins que son pronostic de départ. Pour info, j'ai parié 26 millions de VU.

Rapide interview :

Eric, 40 millions c'est en dessous de ton premier pronostic. Un problème avec la qualité du référencement?
"La recherche des archives est classique. C'est du "plein texte". Donc, pas dès plus efficace. Qui plus est, ils ont conservé l'ordre de la balise Title : Catégorie - Sous-catégorie - Titre de l'article..."

Qu'est-ce qu'ils auraient dû faire avec la balise Title ?
"Ils auraient dû organiser de la façon suivante : titre de l'article - sous catégorie - catégorie. Le rapport de proximité entre la sous-catégorie et les mots-clés du titre est plus importante qu'avec une mot-clé plus vaste comme la catégorie."

Et pour le "plein texte" ?
"Ils devraient rajouter des champs "keywords" invisibles mais qui permettrait au moteur de recherche qui scannent les archives d'avoir des résultats beaucoup plus pertinants. Autrement dit, attacher des mots clés "cachés" au contenu. Ces mots clés peuvent être générés par des scripts assez simples. Le New York Times dort sur un énorme gisement d'informations mais le tuyau de forage est trop petit."

La presse écrite, et la presse quotidienne en particulier, est assise sur un gisement. Nous répétons, à qui veut bien l'entendre et depuis plusieurs années, que la mise en ligne gratuite des archives devrait être une des premières décisions stratégiques. Les chiffres nous donnent encore une fois raison.

5 comments:

  1. Emmanuel (Ecosphere)3:42 PM

    Je donnerais cher pour connaitre le détail de cette hausse. En tout cas je me suis planté, c'est au delà de mes prévisions même si la comparaison oct06-oct07 me parait plus judicieuse que aout-oct07. On a les moyens de savoir où se répartit l'audience?

    (note: rien à voir mais on dirait que le formulaire pour les commentaires a changé sur blogger, fini le pseudo/url du site, c'est normal)

    ReplyDelete
  2. jf farny3:44 PM

    ;o) La relation mécanique entre quantité d'articles disponibles et quantité de trafic n'est pas nouvelle... : un site avec 187.000 pages (Wall Street Journal) référencées dans google fait moins de trafic qu'un site avec 1,57 millions (NYTIMES.COM). [D'ailleurs, je me demande si quelqu'un d'autre que Google conserve cette information, il y a une foule d'info à conserver de ce type... ?]

    Le sujet reste la maîtrise de l'audience et de son ciblage et la valeur. Ceux qui ont un accès ComScore ou Nielsen peuvent qualifier ces 7 millions supplémentaires... sont-ils locaux ou internationaux, des cibles recherchées ou saturées... La marge est là car l'audience en vrac et vendue au prix du vrac.

    Je suis donc impatient de savoir si leur marge au mille est améliorée ou si elle s'effondre, si ces internautes recrutés sont fidélisables ou définitivement de passage : en gros si on peut en faire quelque chose ou si on se contente de les regarder passer en espérant qu'il y en ait autant le mois suivant...

    A la guerre de l'audience pour l'audience, seul l'opérateur qui facture la bande passante est gagnant ;o)

    ReplyDelete
  3. @ Emmanuel
    Je n'ai pas le détail mais je suis prêt à parier que les archives y sont pour beaucoup. Comme le dit Jean-François, il y a une relation mécanique. Si j'arrive à avoir plus d'infos, je le posterai ici. Je vais à la pêche.

    (pour ce qui est du formulaire, il me semble au'il est le même. Mais je me trompe peut-être)

    ReplyDelete
  4. Je viens de lire un article qui cite le niveau improbable de 400 000 millions de visiteurs du NYTimes.com pour atteindre un seuil de rentabilité comparable au papier.

    Article de Michael Wolff http://www.vanityfair.com/politics/features/2006/09/wolff200609?printable=true¤tPage=all

    Cet article est cité par Bruno Patino dans Place de la Toile sur France Culture vendredi dernier

    http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/PLACE_TOILE/PLACE_TOILE20071214.ram (passez aux 10 dernières minutes)

    Or l’article de Michael Wolff indique en 2006 40 millions VU comcast

    To replace [the NYT’s] $1.5 to $1.7 billion traditional business with its online business—as it keeps suggesting it will one day do, and as critics have urged it to do on an even faster timetable—the Times might, impossibly, have to increase its online business to 400 or 500 million users a month. Or it will have to remake its content to more accurately reflect its advertisers' interests: oversize-shoe advertisers pay more to be next to a story about oversize shoes than they do to be next to a story about the Iraq war. Or, in another approach, it could look to MySpace: while the Times's 40 million monthly users generated, in May, according to ComScore, 489 million page views—this is the number that interests advertisers—MySpace's 50 million monthly users, deeply entertained by its user-created content, generated 29 billion page views.

    Il me semble qu’il y a une erreur de raisonnement entre CA et marge. Deux valeurs bien différentes sur papier et internet  Cependant, pourquoi ces différences concernant les visiteurs uniques comcast ?

    Qu’en pensez-vous ?

    ReplyDelete
  5. @emmanuel
    Le formulaire de blogger a changer pour prendre en compte openID.
    Pas reussi à le faire fonctionner hélas :)

    ReplyDelete