Oct 23, 2006

Le monde.fr en chiffres

L'équipe du quotidien national français Le Monde a annoncé les chiffres de son site internet, ce matin à Paris, lors d'une réunion SPQN :

- 80 000 inscrits à l'édition abonnés dont 40 000 payants : 6 euros par mois x 12 (un mois gratuit pour le premier abonnement) = 2 880 000 euros de CA pour la partie abonnés

- 1,5 million d'euros de "marge opérationnelle en 2006, selon Jeantet

- 1 millions de visiteurs par jour

- 8 000 abonnés/an à la version papier via le site

- Plus fortes connexions du week-end : le sport.

4 comments:

  1. jf farny8:13 AM

    Ahhhh enfin des chiffres !!! Peut-être le début d'un benchmark ?

    ReplyDelete
  2. jf farny9:33 AM

    Les débuts de la physique quantique au secours des études d'audience : je suis intrigué par cette info. Comment se fait-il que Le Monde ait 2 millions de visiteurs mensuels, avec une fréquence moyenne de 5 visites par mois (source panel) et en même temps avoir un million de visiteurs tous les jours (source éditeur) ?

    Si on modélise la fréquentation à partir des chiffres éditeur, on se retrouve soit avec près de 4 millions de visiteurs uniques mensuels ayant une fréquence moyenne similaire à celle donnée par le panel, soit avec 2 millions de visiteurs uniques mensuels ayant un fréquence de visite moyenne 3 fois supérieure (une telle assiduité sur autant de personnes frôle le fanatisme ou alors c'est en fait un site de P2P ;)

    Quelqu'un aurait la réponse ?

    ReplyDelete
  3. Facile! les PC de consultation sont installés dans des familles de 3 personnes en moyenne (source panel Ipsos). c'est bien comme ça que l'on fait pour le papier non?
    Je plaisante, je plaisante :-)

    Les données OJD confirment près de 5M de visiteurs uniques pour Le Monde
    http://www.ojd.com/engine/adhchif/chif_listBIM.php

    Forte proportion d'audience à l'étranger exclue par la mesure panel

    ReplyDelete
  4. jf farny5:54 PM

    Ouais, bon d'accord on continue à compter des choux et des carottes... On pourrait en revenir aux hits pendant qu'on y est ;-)

    ReplyDelete