Apr 28, 2006

"Est-ce que les jeux vidéos peuvent faire du journalisme ?"

Dimanche je vais aller faire un tour au Tribeca Film Festival à New York. Je suis très intrigué par un film : Playing the News (site du film et extrait) de Jeff Plunkett et Jighar Mehta. De quoi s'agit-il ? D'une sorte de documentaire (enfin c'est ce que j'ai cru comprendre) dont "l'histoire traite du futur de l'information et comment les jeux vidéos peuvent jouer un rôle croissant dans la connection des jeunes avec les événements dans le monde". Il se pose la question suivante : "Est-ce que les jeux vidéos peuvent faire du journalisme ?" Vous comprenez maintenant mieux pourquoi je suis vraiment intrigué.

D'après le dossier de presse du film (ici), Kuma War est une boîte américaine qui fabrique des jeux vidéos basés sur des news. Sa base line est d'ailleurs : Real War News. Real War Games. "En novembre 2004, télévision, radio et presse écrite du monde entier ont couvert l'attaque de Fallujah (Irak) dirigée par l'armée américaine. Un jeu vidéo l'a également suivie. Son nom est Kuma War et sa philosophie est concentrée sur la convergence", nous dit le synopsis du film. Vous pouvez d'ailleurs télécharger ces jeux gratuitement sur le site (ici) de Kuma.

"Les infos traditionnelles sont trop stériles", explique Keith Halper, le PDG de Kuma. La logique de son entreprise, toujours d'après le dossier de presse du film, est :
- Les jeunes ne regardent pas les infos à la télévision.
- Ils n'achètent pas de journaux.
- Ils ne lisent pas Time ou Newsweek.
- Mais ils jouent aux jeux vidéo. Donc, pourquoi ne pas créer des jeux basés sur des batailles en Irak et en Afganistan ?

Et de reconnaître : "Le concept est sujet à contreverse, sans aucun doute, mais il a aussi quelque chose d'étrangement séduisant". Puis d'ajouter : "Mais Kuma tend dangereusement à créer le flou entre l'info et le jeu".

Allez jeter un œil sur le jeu et l'extrait du film. Dites nous ce que vous en pensez. Jouable ou pas ? Ridicule ? Dingue ? Malin ? Absurde ? Intelligent ? Délirant ? Dangereux ? Et je vous donne mon opinion la semaine prochaine… si j'en ai une.

Mise à jour : L'équipe de Kuma n'attend pas que l'événement soit terminé pour créer le jeu. Cela a été le cas pour la bataille de Fallujah par exemple. Et, ils rajoutent au fur et à mesure des "missions" basées sur la tournure prise par les événements.

(merci Élisa pour l'info)

7 comments:

  1. A première vue je me dis "quelle horreur" ! Après réflexion, j'ai vraiment le sentiment qu'aujourd'hui tout converge vers "toujours plus d'information".
    Et je crois (j'espère pour le moins) que la plongée dans ce bain de News va permettre à chacun de se sentir plus proche de l'autre.
    Je rêve d'un jeu vidéo où le but ultime serait de mettre en oeuvre des solutions écologiques pour sauver la planète; de mettre un terme aux conflits (apprentissage de la diplomatie), etc.
    Ca viendra, c'est en route.

    ReplyDelete
  2. Bon j'ai testé pour vous cet apres-midi ... Oubliez, c'est assez médiocre et très mal conçu. L'idée est bonne sur le papier mais le résultat est surtout largement en deça du minimum pour rivaliser avec le reste de la production des jeux video.
    le concept a certainement de l'avenir mais là je crois qu'il s'agit surtout d'un producteur qui essaye de sauver une création baclée

    ReplyDelete
  3. Le jeu est effectivement assez mauvais, et pas du meilleur gout.
    Mais je reste persuadé que jeux vidéo et news sont destinés à se croiser.
    Je suis partisan d'embaucher dans les équipes de développement de news 2.0 des développeurs de jeux vidéo, ou des game designers.
    Ils ont une vision bien à eux de l'interface.
    Prenez des sites comme Digg ou Scoopéo. Il y a une dimension vidéoludique évidente.

    ReplyDelete
  4. D'accord avec Raphaelle, c'est un truc qui me trotte dans la tête depuis pas mal de temps: la gestion d'un site web a quelque chose d'éminement ludique. Avec mon directeur informatique nous avons souvent fait le parallele avec Sim City ou d'autres jeux de gestion... Gare au cynisme mais bon sur le fond le profil du joueur convient assez bien à la necessité de composer rapidement, d'analyser les effets immédiatement, réagir etc...

    ReplyDelete
  5. Oups désolé Benoît et non Raphaelle ni raphael, je ne sais pas pourquoi, je m'obstine à me tromper de prénom ...

    ReplyDelete
  6. Je comprends que l'on s'intéresse à la convergence des médias. C'est inévitable dans notre société postmoderne. Mais cet exemple démontre qu'il faudra un "chien de garde" dans un avenir assez rapproché. Ce jeu n'est pas du journalisme, pas de l'information et il n'a pour but que de banaliser l'ingérence américaine en Irak. À l'inverse, la police de Londres s'inspire de Grand Theft Auto pour véhiculer un message valable Lien sur InfoPresse

    ReplyDelete
  7. Dans un style moins guerrier, des jeux vidéo traitent aujourd'hui de l'information locale des new yorkais. A lire, l'interview de Nora Paul à L'OJR

    ReplyDelete