Aug 24, 2006

Rencontres "Médias & Proximité" à Biarritz

Les premières rencontres "Médias & Proximité" ont lieu en ce moment même à Biarritz, dans le Sud-Ouest de la France. Le camarade Joël Ronez anime le blog de cet évenement. Vous pouvez y jeter un œil ici.

À lire, sur le site du quotidien régional français Sud-Ouest (ici), l'entretient avec Francis Balle, président de ces premières rencontres, professeur à Paris 2 et ancien du CSA. À la question "Pensez-vous qu'internet supplentera le support papier ?", il insiste sur le fait que : "Internet n'est pas un nouveau média, il les récapitule tous ; c'est une nouvelle forme d'expression, un nouveau langage…" Je le rejoins complétement. Cependant, il ajoute : "qu'on lise une information sur le site web d'un journal ou sur sa version papier, cela reste une info.eul le mode d'accès est différent, la facturation aussi". D'un point de vue purement "lecture" un texte et un texte. Mais, le journal ne permet pas de réagir immédiatement et de donner son opinion, voir d'apporter une information supplémentaire, une correction, etc. Il ne permet pas non plus de comparer les sources d'information sur le champ.

Conversation/interaction et comparaison desavantages clés du net.

3 comments:

  1. Anonymous6:38 PM

    petite question : êtes-vous présent lors de cet évènement ?

    ReplyDelete
  2. Non, je n'y suis pas. Hélas ! j'ai du décliner l'invitation qui m'avait été faite.

    ReplyDelete
  3. Le commentaire et les additions sont thoriquement très intéressants, mais pour celà il faudrait que beaucoup de personnes consultent un même article pour que statistiquement celui-ci soit en enrichit de manière conséquente et significative, cela suppose donc beaucoup de lecteurs experts, volontaires et organisés (faut être bien organisé pour suivre tous ses posts et les commentaires qui ont été fait à ses commentaires ;), mais également beaucoup de personnes pour modérer et vérifier ces nouvelles informations, puis que cet article soit régulièrement consulté par la suite sinon cet effort supplémentaire n'aura servit à pas grand chose ;)

    Pour ma part, une solution qui me semble plus réaliste est la mise en oeuvre de dossiers/thématiques regroupant les articles choisis, témoignant de l'évolution d'un dossier par exemple, des commentaires et des additions de sources.

    Mais quoi qu'il en soit celà nécessiterait des ressources humaines additionnelles, modifierait des organisations et changerait des habitudes de travail... Il va falloir financer tout ça ;) cf le post sur l'économie de la presse

    ReplyDelete