Jun 23, 2005

Recruter des bloggers pour créer du contenu en ligne

Je parlais hier soir à un groupe de confrères français, de passage à New York pour un voyage d'étude dans le cadre de l'IFRA, et je leur disais : pourquoi ne recrutez-vous pas des amateurs sérieux sur des sujets autour de l'art de vivre, des loisirs, de la technologie… pour écrire des blogs spécialisés. Ces blogs seraient réécrits et vérifiés par des secrétaires de rédaction. Puis insérés dans le site du journal.

Je pensais, par exemple, au jeune du coin qui rêve de faire du journalisme et qui est une "science" qui sur la techno, qui sur le rap, qui sur la house music… Je pensais à l'œnologue d'un restaurant qui serait aux anges d'écrire sur son métier/passion. Je pensais à la mère au foyer cordon bleu qui se ferait le plus grand plaisir de partager ses recettes… Les idées ne manquent pas.

Et je donnais en exemple le très bon blog de Pascale Weeks (recettes de cuisine), "C'est moi qui l'ai fait" qui attire plus d'un millier d'internautes par mois (je n'ai plus le chiffre mais si quelqu'un le trouve merci de le poster en commentaire).

Des personnes à qui l'on demande d'écrire de un à quatre petits articles par jour. Que l'on rémunère comme des correspondants, par exemple. On peut même imaginer une rémunération avec un fixe, plus une prime au nombre de clics.

Idée de fond : le journal est au service de la communauté, fait s'exprimer la communauté, ouvre ses portes à la communauté.

Et j'ajoutais, donnez à vos lecteurs (et non lecteurs) une adresse email au nom du journal et de l'espace disque gratuit. Bref devenez le point central de votre communauté, le passage obligé. La Poste et Wanadoo n'ont pas plus de raisons que vous que d'être ce point central.

Et voilà que ce matin, je tombe sur un article d'Online Media expliquant que Microsoft est en train de recruter des bloggers pour écrire sur cinq sujets: mode/cuisine/tendance, musique, sports, technologie et télévision. Des bloggers qui seront, bien entendu, rémunérés. Ils devront écrire 5 à 10 posts par jour et lire et modérer les commentaires des utilisateurs.

A suivre…

PS: à lire en français "Blog Story, 100 blogs qui comptent"

1 comment:

  1. Ben tiens... Sous le prétexte faux-cul de "rapprocher" les citoyens des journalistes ou de promouvoir la "parole citoyenne", une nouvelle bonne occase pour les éditeurs de réduire ou d'alléger leurs frais... On a eu les pigistes, puis les stagiaires bénévoles (même à des postes importants type "chef de rubrique"), voilà aujourd'hui le "p'tit jeune passionné" ou la "retraitée gastronome" qu'on paye évidemment un peu moins... C'est vrai, après tout, ils peuvent écrire comme les vrais à condition de ne pas demander autant...

    Quelle hypocrisie...

    ReplyDelete